<![CDATA[Mon blog à moi, il me parle... - de bouffe!!!!!!]]>Fri, 04 Dec 2015 03:45:12 -0800Weebly<![CDATA[Mais je cuisine plus???]]>Fri, 04 Dec 2015 07:32:11 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/mais-je-cuisine-plusOh que si! Par contre, je deviens plus paresseuse sur mon blog. Et donc, je partage moins.
Les dernières créations en date sont les meringues sur petit biscuit amande. Une recette de Mette Blomsterberg. Pas de difficultés particulíère là dedans!
Il ya quelques week end, on a fait des diaotze avec Sascha et Nathalie. Des raviolies chinois quoi. En fait, Sascha vouliat des ravioli et pour faire un peu plus simple, on est parti dans ceux-là. La pâte demande quand même moins de préparation que de la pâte à pâte...
Et puis dimanche dernier, ce fut la première tournée des Pebernødder. Pour ceux qui sont påas familier avec les danois, ce sont LES biscuits de noël par excellence. Et ceux que John fait, avec une aide relative des toutes les petites mains présentes sauf les miennes :-)
Les filles adorent car des bouts de pates tombent et terminent bizarrement crues dans les bouches!
En gros, c'est un mélange de base avec 500 g de margarine, 850 g de farine, 500 g de sucre, du bicarbonate dans lequel on rajoute du poivre blanc, du gingembre, de la canelle et de la cardamomme. On obtient un pate dense, qu'il faut bien mélanger et malaxer pour faire des boudins, coper des petits morceaux (ca doit être des petits biscuits!) et les rouler! 10 minutes au four à 180. Les recettes sont aussi nombreuses que les cuisiniers, mais l'avantage de celle de John, c'est que je peut les manger car la cannelle ne se sent pas.
]]>
<![CDATA[En cuisine]]>Thu, 14 May 2015 05:19:06 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/en-cuisineComme on a 4 jours de libre, cela donne le temps de faire des gâteaux. Pour le petite déjeuner, j'ai fait un pannetonne. Bon, c'est pas vraiment le goût du vrai, mais ca se rapproche alors on prend!
La pâte se fait dans la MAP et j'ai décidé cette fois-ci de cuire au four. Très bonne idée car la brioche monte mieux.
Recette toute simple donc:
25 cl de lait
1 cc de sel
4 jauenes d'oeufs + 1 entier
arôme de citron ou orange
500 de farine
1 sachet de levure
120 g de sucre
170 g de beurre
Mettre dans la cuve dans cet ordre et lancer le programme pate.
Au bip de la machine, ajouter 100 g de raisins blaond et 100 g de raisins noirs (qui ont trempés dans du rhum, mais moi, j'ai juste fait à l'eau) et 100 g d'écorcre d'orange.

A la fin du programme, mettre la pâte dans un moule à kougloff, j'ai mis une bande de papier cuisson autout pour "augmenter" les bords. Et enfourner à four chaud (200 degrés) pendant 40 minutes.

Et avec les blancs?? Des meringues bien sûr. Et comme SAscha était de la partie, elles sont au chocolat, avec du cacao ET des morceaux de chocolat noir. Je conseille!
Bon, ca c'est une chose. C'est aussi le début de la saison de la rubarbe. J'ai trouvé une recette à tomber: un triffli de rubarbe (je ne sais pas si ce mot existe en francais... c'est peut-être ce qu'on appelle un diplomate en fait).
 Bref dénomintation à part, c'est en gros une couche de compotée de rubarbe, une couche de macaron écrasé et une couche de crème patissière mélangée à de la crème fouettée. Je bave là...

Donc la recette:
6-7 tiges de rubarbe
150 g de sucre
2 gousses de vanille
½ dl d'eau.

Laver et couper la rubarbe en troncons de 3 cm. Mettre dans une casserole avec la vanille, le sucre et l'eau, faire bouillir 2 minutes à couvert et laisser infuser.

La crème:
1 gousse de vanille
50 de sucre
25 g de maizena
3 jaunes d'oeuf
2½ dl crème liquide
1/4 de litre de crème enitère
Des macarons

Mélanger les graines de vanille avec le sucre. Ajouter la maizena et les jaunes. Bien mélanger. Chauffer la crème et la verser sur le mélange précédent. Remettre dans la casserole et chauffer justqu'à épaississement. Laisser refroidir.
Monter la crème en chantillu et incorporer à la crème froide.

Dans un bol, mettre une couche de rubarbe à la vanille, des macarons écrasés et de la crème et continuer en finissant par de la crème.

Mettre au frais quelques heures, c'est meilleur!

Et les blancs cette fois ci? Ben des financiers pardi! :-)



]]>
<![CDATA[Cuisine]]>Mon, 30 Mar 2015 14:30:38 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/cuisineJ'ai pas mis d enouvelle recette depuis un moment. Mais cela ne veut pas dire que je n'ai rien fait. :-)
Ce weekend, je me suis inspirée de cette recette: Streusel aux abricots

Je dis inspirée car je n'avais pas assez d'abricots secs et je n'ai pas voulu passer 12 heures à mariner les fruits non plus. donc j'ai pris les 100 grammes d'abricot qu'il me restait et les 100 grammes de dattes qu'il me restait aussi. Le reste, j'ai suivi mais en doublant les proportions, et le quatre quart est à s'en relever la nuit! J'avais jamais fait comme ca, battre les blancs, le sincorporer puis ajouter la farine mais le résultat est tout simplement parfait. Les filles ont séparé les fruits secs bien sûr mais adoré le reste.

Alors, faut s'y mettre!
J'ai donc pris:
Le crumble :
  • 50 g de beurre pommade
  • 50 g de farine T45
  • 50 g de sucre en poudre
  • 50 g de pâte d’amande
Les fruits secs:
  • 100 g d’abricots secs
  • 100 g de dattes sans noyau
Le quatre-quart :
  • 24 oeufs
  • 200 g de beurre
  • 1200 g de sucre en poudre
  • 200 g de farine
  • 1 cc de levure chimique

]]>
<![CDATA[Gâteaux et petits pains]]>Mon, 03 Mar 2014 08:31:03 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/gteaux-et-petits-painsMois de carnaval oblige, j'ai fait des "boller". Ce sont des petits pains, ou brioches, que l'on fait traditionnellement pour Carnaval (Fastelavn) au Danemark. Normalement, ils sont fourrés à la crème vanille. On peut aussi faire des petits choux, que l'on coupe pour mettre de la crème chantilly.
Mais cette année, j'ai fait différent: je les ai fourrés à la pâte d'amande.
Et pour faire bon poids, j'en ai fait des natures pour le petit déjeuner. :-)

Et puis, comme on avait des invités dimanche, j'ai fait une tarte au chocolat. L'avantage, c'est qu'on la fait la veille. Très pratique :-) Recette là :

Bon, la recette des petits pains à la pâte d'amande:
Pour la pâte:
200 g de beurre
300 g de farine
3 cas de sucre
2 oeufs
50 g de levure de boulanger fraîche
1 cas d'eau
Pour la farce:
125 g de sucre
125 g de beurre
125 g de pâte d'amande

Dissoudre la levure dans l'eau avec le sucre et bien s'assurer que tout a fondu.
Sabler le beurre avec la farine.
Ajouter la levur et les oeufs et pétrir. Ajouter éventuellement de la farine, il faut que la pâte puisse être étalée au rouleau.
Mélanger tous les ingédrients pour la farce.

Diviser la pâte en deux. ètaler la moitié et découper des carrés de 8/10 cm. Placer un peu de farce et refermer. Placer les petits pains sur un plaque recouverte de papier cuisson, bien placer la jonction en bas.

Badigeonner d'oeuf battu ou de lait. Saupoudrer de sucre (ou d'amande effilées) et laisser reposer 45 minutes.

Cuire 10 à 15 minutes à 200 degrés. ]]>
<![CDATA[Meringues]]>Sun, 19 Jan 2014 07:40:44 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/meringuesPicture
Depuis des années, je me bats pour faire des meringues. Je ne sais pas pourquoi, mais ca ne marche jamais. Elles sont toujours collantes. Pourtant, la base est belle, des blancs bien brillants et fermes. Mais je n'ai réussi qu'une seule fois, en laissant les meringues 2 heures au four (ce qui m'a valu des remarques pendant longtemps).
Mais depuis ce Noël, où je me suis retrouvée avec des blancs en rab, j'ai décidé que'il me fallait prendre le taureau par les cornes et ne pas me laisser battre par une foutue recette! Non mais... Surtout que j'arrive à faire des macarons, réputés plus difficiles que des meringues. Bref, je plonge encore une fois dans internet, et trouver ceci: "Meringue pour les nuls".
Ni une ni deux, je me lance là dedans et miracle! J'obtiens des meringues qui se décollent, qui sont cuites correctement bref, des MERINGUES! Et comme Nathalie adore ca, elles disparaissent bien vite.
Mais je me dis que c'était peut-être un coup de bol (après tout, j'ai aussi réussi une fois avant sans jamais réussir à répété l'opération), donc pour la galette des Rois, j'ai aussi 1 blanc en rab et je me relance donc.
Et bien ca marche encore.  D'où la réalisation d'hier (après la crème caramel, j'ai 6 blancs! Donc j'ai aussi fait des financiers): des meringues au chocolat avec des morceaux de chocolat. J'ai augmenter la difficulté, je croise les doigts, j'enfourne pour une heure et... encor eune fois des belles meringues! Bref, la recette a été testée et approuvée.
Et la voilà dans toute sa difficulté:
4 blanc d'oeufs
250 g de sucre
Préchauffer le four à 120.
Battre les blancs en neige et ajouter progressivement le sucre.
Déposer immédiatement des tas (n'importe quelles tailles et formes) sur
une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
Cuire entre 30 min et  1 heure à 120°C.
Au bout de 30 minutes, on obtient des meringues blanches et moelleuses.
Au bout  d'une heure, on obtient des meringues rosées, craquantes et fondantes avec un
cœur moelleux.
Je ne rajoute pas de pointe de sel, mais par contre, je batx au robot, ce qui m'assure un bien meilleur battage qu'au batteur à main.
Pour mes meringues au chocolat, j'ai ajouté, après avoir bien incorporé tout le sucre dans le blancs, quelques cuillères à café de cacao en poudre (mes filles servaient de juges: encore maman, il faut qu'elles soient bien marrons) et des morceaux de chocolat 70% (env. 100 g).
On a donc eu un vrai goûter de roi!

]]>
<![CDATA[Bredele]]>Tue, 14 Jan 2014 12:33:20 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/bredelePour Noël, je suis tombée sur des recettes de petits gâteaux qui me semblaient très appétissants: les bredele.
On me diras que ce terme est très général et que donc, on ne sait pas de quoi je parle. Certes! Mais c'est parce que j'ai trouvé plus d'une recette à tester! Mais la gagnante a été sans conteste celle-ci: Nusshiffele (recette tirée de ).
Ces petits biscuits noix chocolat sont tout simplement à s'en relever la nuit. En plus, très simples à faire. Et une portion donne de NOMBREUX biscuits! Recette donnée à ma mère qui pourtant n'aime pas le chocolat (enfin bon, c'est ce qu'elle dit en tout cas!) et réalisée par ses soins pour voler la vedette à la galette!
À tester de toute urgence donc.
Et si le lien ne marche pas, la recette est aussi issue du livre "Les petits gâteaux d'Alsace : S'bredlebuech de Suzanne  Roth"
Celui-là, je le mets sur ma liste pour le prochain achat Amazon!
Photo issue du site de Beau à La  Louche, moi, je les ai tous mangé avant de penser à prendre une photo!!!!
]]>
<![CDATA[Cremelinser (tarte a la crème pâtissière danoise)]]>Thu, 05 Dec 2013 15:15:55 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/cremelinser-tarte-a-la-crme-ptissire-danoisePicture
Le week end dernier, j'ai fait ca.
C'est pas ma photo car on les a mangé trop vite...
Ca faisait un moment que je voulais me lancer, mais je ne sais pas pourquoi j'ai attendu parce que c'est en fait très simple! Et surtout, cela ne demande que peu de travail. Bref, PARFAIT!
La recette est de Mette Blomsterberg, une star danoise des pâtisseries et desserts en tout genre.

Crème pâtissière vanille:
½ gousse de vanille (comme je trouvais cela peu pratique, j'en ai mis une entière!)
60 g sucre
40 g maizena
½ l lait entier
2 jaunes d'oeufs (avec les blancs, faire des meringues! ou des macarons)

Pate sablée:
300 g de farine
150 g beurre, à température ambiante
100 g sucre glace
1 oeuf (gros)

 La recette fait pour 12 petites tartelettes, il faut donc 12 formes de 7-8 cm de diamètre et 2 cm de haut.

Crème pâtissière:
Fendre la gousse de vanille et en récupérer les graines avec un petit couteau. Ecraser dans un peu de sucre pour bien séparer les graines. Mélanger ce sucre vanillé avec le reste du sucre avec la maizena et battre le tout dans 1 dl de lait. Ajouter les jaunes døoeuf et bien battre.

Faire bouillir les 4dl restant de lait avec la gousse de vanille vide. Retirer la gousse et ajouter le mélange précédent lorsque le lait bout. Bien mélanger jusqu'à épaississement. Verse de suite la crème dans un bol froid, filmer au contact et réserver au frigo. Cette crème doit être utiliser dans les 24 heures. 

Pâte sablée:
Mélanger tous les ingrédients jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Placer au frigo au moins 30 minutes.
Étaler la moitié de la pâte avec un peu de farine, Elle doit être fine. Découper des rond de 9 cm env. 
Beurrer les formes et placer un rond de pâte dans le fond de chacune. Bien presser la pâte dans le fond et sur les bords.
Remplir au 3/4 de crème. Étaler l'autre moitié de pâte et découper d'autre rond afin de pouvoir couvrir la crème. Bien appuyer sur les bords.
Enfourner à 180 degrés pendant 15 à 18 minutes.
Moi, j'ai saupoudré de sucre glace avant dégustation. Au fait, il faut que les tartelettes soient bien froides quand on les mange, sinon, c'est nettement moins bon...
Tous à vos fours! Le goûter approche!!!

]]>
<![CDATA[Rubharbe]]>Tue, 28 May 2013 12:55:01 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/rubharbePicture
J'ai planté de la rubharbe voilà deux ans. enfin, planté, j'ai repiqué celle que ma copine m'a donné. L'année dernière, la plante (ou plutôt les plantes, j'ai trois pieds!) était chétive et il est recommandé de ne pas s'en servir. Cette année donc, c'est bon! 
Je n'ai jamais utilisé et cuisiné de la rubharbe alors ce fut quelque chose de spécial samedi... 
J'ai surfé le net pour trouver LA recette qui sera la pionnière. Je sais qu'on peut faire de la compote, du crumble et des tartes mais il me fallait quelque chose de plus spécial. Et j'ai trouvé: un gâteau noix de coco et rubharbe.
Très peu d'ingrédients en fait ce qui en fait le dessert idéal en cas de visite surprise.
700 g de rubharbe nettoyée (j'en avais que 450 g,et c'était très bien!)
150 g de sucre 
50 g d'amande (j'en avais pas, j'ai pris des noisettes)
50 g de noix de coco rapée
pour la pâte
100 g de beurre 
100 g de sucre 
50 g de noix de coco rapée
2 oeufs
On commence par couper la rubharbe et la faire cuire à feu doux avec le sucre et un fond d'eau. Les morceaux doivent être tendres. 
Préchauffer le four à 180 degrés.
Mélanger le beurre en pommade et le sucre. Ajouter les oeufs un par un puis la noix de coco.
Concasser les amandes ou noisettes. Dans un plat beurré, mettre les amandes (noisettes dans mon cas), couvrir de purée de rubharbe, saupoudrer de noix de coco et finir en répartissant la pâte. 
Mettre au four pendant 25/30 minutes.
Servir avec de la crème fraîche our de la glace vanille. Dans notre cas, j'ai fait une crème fouettée vanille... 
Le plat a été léché par chéri bibi. :-)
Je fais faire quoi ce week end? Parce que la rubharbe, elle a la pèche!
Je ne peux pas en dire autant du reste de mes plantations qui peinent à germer du fait des températures hivernales de ces dernières semaines. 

]]>
<![CDATA[Gâteau mousse au chocolat]]>Tue, 21 May 2013 08:47:27 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/gteau-mousse-au-chocolatC'était notre anniversaire de mariage dimanche. Et malgrè la maladie très présente dans la famille pour le moment, ainsi que la présence de tous les membres de la famille, il fallait bien que je fasse un petit quelque chose spécial pour chéri bibi. Alors quand j'ai vu ca: http://www.mercotte.fr/2013/05/08/entremets-croustillance-et-chocolat/
J'ai craqué. Une mousse au chocolat, une dacquoise noisette et un insert croquant. Que dse choses qu'il aime. 
La recette n'est pas très compliquée, mai sje recommande de faire les différents éléments  au moins la veille! surtout l'insert deux chocolat... le mien était trop mou.
Bref, la recette:
Pour un cercle à vacherin inox de  ø 16 ou 18cm.

Le crémeux aux deux chocolats : 100g de crème fleurette à 35% MG, 20g de jaunes d’oeufs*, 10g de sucre, 45g de Jivara* ou de chocolat de couverture au lait à 40%, 45g de Caraïbes* ou de chocolat de couverture noir à 66%.
Mélanger le sucre et les jaunes, verser dessus la crème bouillante, remettre le tout dans la casserole et cuire comme une crème anglaise. Fondre les chocolats au bain-marie. Réaliser rapidement et en 3 fois à la maryse une émulsion* en versant la crème chinoisée* sur le chocolat. Couler le crémeux dans un cercle ou dans un moule à manqué en silicone de la taille de l’entremets et bloquer au froid*.

La dacquoise noisette : 35g de farine T45*, 120 g de poudre de noisettes, 130g de sucre en poudre ou de sucre glace, ou un mélange des deux, 175g de blancs d’œufs,  60g de sucre et -seulement si vous en avez c’est facultatif- 5g de blancs déshydratés*.
Chauffer le four à 180°. Tamiser ou mixer au robot mais pas au blender la poudre de noisettes, les 130g de sucre et la farine. Mélanger éventuellement les 60g de sucre avec les blancs déshydratés. Monter les blancs en neige – au bec d’oiseau – en ajoutant le sucre petit à petit dès qu’ils commencent à mousser. Incorporer délicatement à la maryse les poudres tamisées. Étaler cet appareil régulièrement à la spatule coudée sur un flexipat* ou une plaque Téfal beurrée et farinée et enfournez 15 à 20min à surveiller. La dacquoise doit rester moelleuse à cœur. Refroidir.

Le croustillant praliné : 50g d’éclats de crêpes dentelles, 25g de Jivara ou équivalent, 60g de praliné 50% ou 60% de fruits.
Fondre le chocolat au bain-marie, ajouter le praliné puis les gavottes. Mélanger délicatement et étaler finement à l’intérieur d’un cercle du diamètre de l’entremets. Laisser cristalliser* au réfrigérateur.

La mousse chocolat au lait : 50g d’oeufs entiers*, 50g de jaunes d’oeufs*, 75g de sucre et 30g d’eau pour le sirop, 170g de Jivara ou de chocolat de couverture au lait à 40%, 5.8g degélatine*, 300g de crème fleurette à 35% MG.
Faire tremper la gélatine dans beaucoup d’eau froide. Réaliser la pâte à bombe. Fouetter dans la cuve du robot, l’oeuf entier plus les jaunes, parallèlement cuire à 118° l’eau et le sucre et verser en filet ce sirop sur les oeufs et continuer à battre jusqu’au complet refroidissement. Fondre quelques secondes au micro-ondes la gélatine égouttée et l’incorporer à la pâte à bombe. Monter la crème à consistance mousseuse. Fondre le chocolat au bain-marie y ajouter une grosse corne de crème fouettée ajouter la pâte à bombe puis délicatement le reste de la crème fouettée.

Le montage à l’envers : un peu différent bien sûr de la recette initiale. Chemiser le cercle à vacherin avec un rhodoïd de 6cm de haut. Sur un plateau de taille adaptée ou sur une plaque de four poser le cercle à vacherin chemisé de rhodoïd sur un morceau de feuille guitarePocher la mousse au chocolat* au fond et sur les côtés. Déposer l’insert de crémeux aux 2 chocolats surgelé, ajouter une  couche de mousse, le disque de dacquoise, à nouveau de la mousse et terminer par le disque de croustillant au praliné. Bloquer au froid.

Les crèpes Gavotte, ca n'existe pas au Danemark, alors j'ai utilisé des Markoner (genre de meringue aux amandes) pour le croquant. J'avai du pralin heureusement car ca ne se trouve pas nons plus au Danemark.  Le plat a été léché! Chéri bibi a ét´t très content, et Mathias aussi au passage. Recette à garder absolument. 
]]>
<![CDATA[Long week end.]]>Sat, 11 May 2013 09:09:34 GMThttp://catandco.weebly.com/de-bouffe/long-week-endTout d'abord, la photo de macaron que je devais mettre y'a quelques jours:
Il est pas beau mon macaron?? Et puis le gâteau d'hier... Jeudi, on a eu un tiramisu, donc hier celui-là:
Une tarte au citron meringuée nouvelle recette. Il faut utiliser du lait concentré sucré pour la crème au citron. Faudra que j'ajuste car je préfère un goût plus pronconcé de citron, mais pour les filles et John, c'était parfait. Là, c'était la deuxième part, donc un peu plus petite quand même! :-)
Et ce qu'on va avoir pour le goûter aujourd'hui, chut, c'est une surprise! .-)
]]>